Homey Community Forum

Tuto 3 : gestion intelligente des éclairages

TUTO 3 : GESTION INTELLIGENTE DES ÉCLAIRAGES

J’ai pensé qu’il était enfin temps de partager mes flows que j’utilise pour contrôler automatiquement mes lumières. La configuration que j’ai est un peu plus avancée que les suggestions que j’ai vues sur ce forum, ce qui est la raison de ce tutoriel. Quelques fonctionnalités de ma configuration:

  • Allumer et éteindre automatiquement les lumières en fonction du mouvement
  • N’allumez les lumières que lorsqu’il fait sombre
  • Dans un autre tutoriel- Configuration de diverses scènes (par exemple scène normale, scène de film, scène de dîner, scène romantique, etc.)
  • Capacité de mémoire qui se souviendra de la luminosité d’une lumière que vous avez réglée manuellement (soit par le biais d’un interrupteur à impulsion, de l’application d’accueil ou de toute autre application).
  • Durée du compte à rebours configurable, ce qui facilite la configuration dynamique de la «lumière à l’heure» d’une pièce.

Je vais vous montrer comment je l’ai fait dans ma salle à manger (dénommée SAM), mais je l’utilise également dans toutes les autres pièces.

Commençons!

Conditions préalables

Pour suivre ce Tutoriel, vous avez besoin de:

  • Un capteur capable de mesurer le mouvement et l’intensité lumineuse en LUX.
  • Une lumière qui peut être contrôlée par Homey
  • L’application de compte à rebours de Ralf van Dooren
  • Assurez-vous que toutes les applications sont installées pour contrôler votre capteur et vos lumières
  • (Facultatif) L’application de journal simple de Niels de Klerk pour enregistrer les flux exécutés. C’est facultatif, mais j’aime cette application, car elle me donne un aperçu de tout ce qui se passe dans mon appartement et facilite le débogage de tous les problèmes que je rencontre.

Convention de dénomination de flux

Avant de plonger dans cette piraterie, laissez-moi vous expliquer comment on configure et nomme les flows (flux) dans cet exemple, suivre un protocole de dénomination vous facilitera grandement la tâche par la suite. Je divise mes flux en deux catégories: le(s) événement(s) et ou modification(s) d’état(s) (EV) et les actions (AC). Je préfixe également le flux avec un code qui identifie la pièce dans laquelle le flux est utilisé (SAM pour la Salle à manger, SAL pour le salon, etc). En exemple, le flux qui allume la lumière dans ma Salle à manger s’appelle ‘SAM_ac_LightsOn’. La raison en est l’abstraction et la réutilisation. Vous pouvez imaginer que vous souhaitez allumer les lumières à partir de plusieurs flux. Au lieu d’allumer chaque lumière individuelle dans chaque flux, vous appelleriez simplement le flux ‘SAM_ac_LightsOn’. Un autre avantage est que vous pouvez ajouter ces «flux d’actions» à vos favoris afin de pouvoir les exécuter rapidement. Ainsi ce flow exécute allumera votre lumière comme un bouton traditionnel.

Détection d’obscurité / lumière

Commençons par le premier composant de notre configuration: détecter si oui ou non il fait clair ou sombre dans notre salle à manger.
Évidemment, nous voulons seulement allumer nos/notre lumière(s) quand il fait sombre et pas pendant la journée (sauf en cas de confinement apocalyptique lol). La détection d’obscurité/lumière peut également être utilisée pour de nombreux autres cas d’utilisation. Par exemple, chaque fois que j’ouvre les rideaux de ma chambre le week-end, Homey détecte la lumière, me marque comme éveillé et démarre automatiquement ma liste de lecture du week-end sur mon Sonos. Vous pourriez très bien utiliser votre chargeur téléphone comme déclencheur en le branchant sur une prise intelligente :slight_smile: – la consommation d’énergie à changé - supérieur à - Allumer ou éteindre la scène … Tuto possible hahaha

Les Variables

Chaque pirate doit pouvoir s’en servir, pas d’excuses. Les variables se trouvent dans le menu plus/logiques

Créez les variables suivantes dans l’application Homey. Évidemment, vous pouvez utiliser vos propres noms:

  • Sam_DarkLux(nombre). Configurez ce nombre sur la valeur seuil (en lux) de sombre / clair. Par exemple, j’ai défini cette valeur sur 20, ce qui signifie que chaque valeur inférieure à 20 est sombre et chaque valeur supérieure à 20 est claire. Cette valeur peut différer (elle diffère !) selon votre pièce et la position de votre capteur.
  • Sam_DarkLight (texte). Il s’agit de la variable qui gardera une trace. A savoir si votre pièce est «claire» ou «sombre». Réglez-le sur «dark» ou «light», car nous utiliserons les flux pour définir automatiquement sa valeur.

Les flows

Créez les flows suivants pour activer la détection d’obscurité / lumière:

  1. SAM_ev_LumChanged_Dark . Ce flux vérifie si la luminosité est inférieure à notre seuil configuré, puis définit l’état de la lumière sur «sombre (dark)». Notez comment je vérifie si la variable n’est pas déjà définie sur sombre afin d’empêcher ce flux de se déclencher encore et encore.

  1. BR_ev_LumChanged_Light . Ce flux vérifie si la luminosité est supérieure à notre seuil configuré, puis définit l’état de la lumière sur «Light». Notez comment je vérifie si ma lumière est éteinte afin de ne pas fausser ma valeur. C’est par-ce-que nous ne voulons pas dire à Homey que la pièce est lumineuse quand nous avons une lumière allumée !!! Et oui

Fonction mémoire pour la luminosité de nos lumières

Imaginez que vous faites quelque chose dans votre salle à manger qui nécessite beaucoup de lumière. Qu’il s’agisse de suspendre de nouveaux rideaux ou de faire autre chose, je trouve vraiment ennuyeux que Homey ramène systématiquement la luminosité à sa valeur pré-configurée lorsque par avant je l’ai montée à 100% pour voir ce que je fais. C’est pourquoi mettre au point une fonction de mémoire qui se souvient du niveau de luminosité d’une lumière est intéressant, afin que cette valeur puisse être utilisée pour allumer la lumière en fonction du mouvement. L’idée est que vous stockiez le niveau de luminosité de la lumière dans une variable et que vous puissiez l’utiliser pour atténuer la lumière chaque fois que vous souhaitez l’allumer. C’est pas facile à comprendre pour certains mais un exemple ci-dessous vaut mieux qu’un long discours.

Les Variables

Créez la variable suivante dans l’application Homey (plus> logique):

  • SAM_DIM_Changed (nombre). Cette variable est utilisée pour stocker le niveau de luminosité de la lumière «salle à manger». Mettez “1” dans la case nombre, la valeur va varier automatiquement après.

  • … Répétez ceci pour chaque lumière de votre pièce

Ici ça devient intéressant, car si vous utilisez une autre application que homey pour contrôler vos lumières (Philips hue, etc). Les deux vont se synchroniser à merveille. Si vous augmentez la luminosité via Philips hue, votre variable va changer…

Les flux

  1. SAM_ev_Dim_Changed . Ce flow se déclenche lorsque la luminosité de votre lumière a changé et stocke la valeur dans la variable appropriée. Peu importe que vous utilisiez Homey, un interrupteur physique ou l’application native (hue lifx, ikea, etc.) pour atténuer la lumière comme je vous disais plus haut.

Répétez ceci pour toutes les lumières de votre pièce s’il y en à plusieurs dans la zone biensur.

Actions des flows pour allumer et éteindre les lumières

Nous avons maintenant besoin de «flows d’actions» qui nous permettent d’allumer et d’éteindre nos lumières avant de pouvoir relier nos lumières à notre capteur de mouvement.

Les flows :slight_smile:

  1. SAM_ac_LightsOn . Ce flux atténue nos lumières via notre variable pré-configurée. Assurez-vous d’utiliser la variable que nous avons créées dans la section précédente (Celle qui vérifie s’il fait sombre ou clair). Assurez-vous d’inclure toutes les lumières de votre pièce. J’ai également ajouté une heure de fonctionnement.

  1. SAM_ac_LightsOff . Ici pas d’heure car si vous allumez votre lumière manuellement en dehors des heures, la lumière s’éteindra quand même automatiquement.

Configuration de nos flows pour le capteur de mouvement

Nous pouvons enfin commencer avec les trucs amusants, maintenant que tous nos blocs de construction sont en place. Avant de créer nos variables et flows, passons à l’application Countdown pour créer notre premier timer:

  • Accédez à l’application de compte à rebours dans l’application Homey
  • Cliquez sur configurer
  • Ajoutez une minuterie avec le nom «Eclairage SAM»

L’idée d’utiliser la minuterie pour contrôler nos lumières est la suivante. Notre capteur nous enverra deux événements: un événement d’activation et un événement de désactivation. “Motion on” est envoyée chaque fois que le capteur détecte un mouvement. “Motion off” est envoyée chaque fois qu’aucun mouvement n’ai été détecté pendant un certain temps. Pour nous assurer que les lumières ne s’éteignent pas trop tôt, nous démarrons une minuterie et n’éteignons les lumières que lorsque cette minuterie atteint le point 0. Ainsi, même s’il n’y a pas détection pendant 2 minutes et une nouvelle détection à la troisième le compte à rebours recommencera son décompte afin d’empêcher l’extinction prématurée de notre lampe.

Variables

  • Bedroom_LightTime (nombre). Le nombre de secondes pendant lesquelles la minuterie fonctionnera avant d’éteindre les lumières. Réglez-le ici à 60 (secondes) pour l’instant et ajustez-le à votre guise par la suite.

Les flows

  1. BR_ev_Motion_on_dark. Ce flux allumera les lumières lorsqu’un mouvement a été détecté et lorsqu’il fait sombre. Notez que je vérifie également que personne ne dort, car ce type de flow est utilisé dans ma chambre aussi. Vous pouvez omettre cette vérification biensûr.

  1. BR_ev_Motion_off. . Ce flow démarre notre minuterie avec notre délai d’attente pré-configuré lorsque aucun mouvement n’ai été détecté pendant un certain temps.

  1. BR_ev_timer_0. Ce flux éteint notre lumière lorsque notre minuterie atteint zéro. Notez comment nous utilisons nos «flux d’actions» que nous avons définis dans la section précédente.

Configuration des scènes

DANS UN PROCHAIN TUTO

.

«Réinitialiser les flux»

Chaque fois que j’ai réglé manuellement la luminosité de mes lumières, je veux finalement qu’elles reviennent automatiquement à leurs valeurs par défaut, de sorte que le lendemain, quand il fait sombre, les lumières s’allument normalement. Pour ce faire, j’utilise ce que j’appelle «réinitialiser les flux». L’idée est de déclencher un flux à un moment précis pour restaurer votre maison à son état par défaut. Par exemple, je déclenche la réinitialisation du flux à 14 heures, j’efface mon journal, et je réinitialise mes heures d’éclairage, etc.

Les flux

  1. Rénitialisation journalière A 14h chaque jour, je lance la réinitialisation des valeurs, pour simplifier ici juste dans la salle à manger. Il suffit de sélectionner 'définir une variable numérique dans les logiques et sélectionner celle intitulée (SAM_ev_DIM_CHANGED) et mettre la valeur entre 0 et 1 et pas 0 et 100 :slight_smile: c’est cadeau…

Alors tout d’abord, merci pour votre patiente. Je reste bien évidemment disponible pour d’éventuelles modifications ou améliorations.

J’espère que vous trouverez ce tutoriel utile ou, espérons-le, vous pourrez au moins vous en inspirer pour automatiser votre propre maison. N’hésitez pas à poster des messages si vous avez des questions concernant ce tutoriel.

En association avec @Marvin_Schenkel de la partie Anglophone.

1 Like

Bonjour,

J’adore vos tutos, claires, net et précis.
Superbe travail.

Merci à vous.

William.

1 Like

Merci